Actualité-
04.01.2016
« Au fil de l’eau » : quand le comptage connecté devient réalité

La mise à disposition de la donnée de comptage est essentielle pour les clients de RTE. Cette information leur permet de connaître le volume d’électricité consommé et ainsi d’affiner leur consommation. Aujourd’hui avec RTE, les clients peuvent passer au digital grâce au nouveau service de comptage connecté « Au fil de l’eau ».

RTE promet de faciliter et d’accélérer l’accès aux données de comptage, par un service digital et une mise à disposition dans un délai inférieur à 30 minutes. Le projet accompagne les clients vers un service public de la donnée plus simple et mieux standardisé : l’accès unifié apporte de la souplesse et des services de base enrichis.  En utilisant des technologies digitales d’échanges de données, RTE offre à ses clients de nouvelles opportunités de collaboration avec leurs fournisseurs de service ou tout prestataire de systèmes informatiques du marché.

A l’écoute des besoins clients

Consultés en juillet 2014, les clients de RTE seront accompagnés pour la mise en place de ce nouveau système : adaptation de leur système d’information aux nouveaux modes d’accès, accompagnement à l’arrêt de la télé-relève, modes d’accès aux nouveaux services de données, principes de déploiement, renouvellement du système de télécommunication du comptage.

Nouveau comptage : mode d’emploi

La chaîne de comptage est constituée d’équipements de mesure installés au niveau des points de comptage, de liaisons de télécommunication et d’un système d’information centralisé. Le projet de comptage « Au fil de l’eau » vise à numériser la chaîne de comptage pour passer au protocole internet (IP) par un lien radio ou filaire, mettant ainsi fin à la télé-relève par le réseau téléphonique.

Cette numérisation se traduit par le renouvellement du système de télécommunication pour les 8500 points de comptage des clients raccordés au réseau de transport, qui se fait en majorité sans coupure du client. L’autre chantier majeur est la construction d’une nouvelle chaîne applicative au sein des data centers RTE. Elle se substituera progressivement d’ici 2017 à la chaîne du système informatique de comptage actuelle.

 

Des débuts prometteurs

Un an tout juste après le lancement de la concertation, les premiers contrats de collaboration pour l’expérimentation des nouveaux services  avaient été signés. L’expérimentation de la nouvelle chaîne de comptage numérisée durera environ 2 ans avant d’entériner les nouveaux services dans les contrats et que RTE s’engage sur des niveaux de services vis-à-vis des clients. Dans ce cadre, une phase pilote comprenant environ 400 compteurs (points de comptage) a été initiée afin de valider la collecte des données via une adresse internet (IP) pour ensuite officialiser ce nouveau palier technique pour tout nouveau raccordement.

Après l’ouverture de ce nouveau service numérique en août avec des comptages « vitrine » à Nanterre et Mandarins permettant aux clients de tester avec succès l’application Speed Data, les premiers sites clients ont été adaptés et connectés en IP fin octobre. Le rythme de déploiement à partir de début 2016 sera d’environ 50 sites par mois. Affaire à suivre…

 

L’accès à la donnée numérique apporte de la souplesse et des services de base enrichis.  En utilisant des technologies digitales d’échanges de données, RTE offre à ses clients de nouvelles opportunités de collaboration avec leurs fournisseurs de service ou tout prestataire de systèmes informatiques du marché.

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

08.11.2017
Anticiper les événements climatiques pouvant affecter les ouvrages de RTE, voilà l’objectif d’Amélie. Ce prototype est expérimenté depuis un an, avec...
03.11.2017
Quel rapport entre RTE et Alain Baraton ? Rien à priori ! Et pourtant… Jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de...
27.10.2017
Julien Chazot, dispatcher au sein de RTE et parapentiste aguerri, a également une autre mission : sensibiliser les lycéens aux mesures de prudence à...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :