Actualité-
22.09.2017
Ça roule chez RTE !

Mode de déplacement à part entière, la pratique du vélo pour les trajets domicile-travail séduit de plus en plus de monde. A RTE, ce sont près de 250 salariés qui viennent chaque jour en vélo. Pour les inciter un peu plus, une indemnité kilométrique a été mise en place l’été dernier.

RTE a lancé en 2011 son Plan de Déplacements, dit démarche Trajectoires. Son objectif ? Accompagner les salariés dans leur mobilité quotidienne tout en les orientant vers les modes de déplacements ayant une faible empreinte environnementale.
Bien-sûr, choisir son mode de transport est toujours très personnel ! Surtout, il se fait en fonction de l’offre de mobilité disponible autour de soi. Or au sein de RTE, il y’a une vraie disparité de territoires ! Il ne s’agit donc pas pour l’entreprise de culpabiliser les automobilistes, mais d’informer, sensibiliser et développer des mesures incitatives au changement. Encourager la pratique du vélo en tout sécurité !

Indemnité kilométrique… kézaco ?

RTE a adopté un positionnement ambitieux sur le vélo : elle fait partie des premières entreprises à mettre en place l’indemnité kilométrique vélo.  
C’est un dispositif facultatif pour l’employeur instauré par la loi Transition énergétique pour la croissance verte qui lui permet de verser une indemnité kilométrique aux salariés qui se rendent au travail à vélo.
A RTE, depuis le 1er juillet 2016, les salariés qui se rendent au travail à vélo (ou vélo à assistance électrique) peuvent bénéficier d’une indemnisation à hauteur de 25 cts d’euros du kilomètre parcourus dans la limite de 35€ par mois. Ce plafond est porté à 50€ dans le cas où le trajet à vélo se cumule avec un trajet en transport commun.

Et en cas de pic de pollution ? Contrairement aux idées reçues et comme l’a démontré la campagne de mesure d’AirParif’ : le cycliste est moins exposé aux particules fines qu’en voiture ou en transports en commun, même en cas d’épisode de pic de pollution. En effet, les espaces confinés empêchent la dispersion des polluants.

Le vélo : un mode de déplacement aux multiples vertus !

Depuis plusieurs années, les études scientifiques se multiplient pour démontrer les bienfaits de la pratique du vélo sur la santé de ses pratiquants, et sur l’environnement, notamment dans les grandes villes françaises et européennes, qui font face à des pics de pollution réguliers tout au long de l’année.
•  Bon pour la santé : La pratique du vélo participe à la prévention et la prise en charge des principales maladies chroniques (certains cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète, obésité, ostéoporose, stress etc.) ainsi qu’une amélioration de la santé psychique et psychologique lié à l’effort physique régulier.
•   Doux pour l’environnement : Le vélo fonctionne à la force des mollets, il n’émet pas de gaz à effet de serre (GES) en plus d’être silencieux.
•   Pratique : En ville, un cycliste roule à une vitesse moyenne supérieure ou équivalente à la voiture (15 km/h) et n’est pas impacté par les problèmes de circulation.
•   Economique : L’achat d’un vélo et son entretien coûte bien moins cher qu’une voiture, un deux-roues motorisé ou un abonnement aux transports en commun.

Le 1er vélo aux couleurs de RTE! Créé par l'association Cycles RE, il est entièrement recyclé.

« Pour moi c’était un peu une évidence de venir au travail à vélo, pourtant de base, je ne suis pas un sportif. On s’y retrouve d’un point de vue économique. Depuis la mise en place de l’indemnité kilométrique vélo, je perçois 30€/mois de l’entreprise. Cette somme m’a permis d’investir dans un bon vélo ! Et puis le site où je travaille est équipé de douches et de vestiaires, et le parking vélo à récemment été agrandi !» Frédéric TAIN, salarié RTE à Nancy

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

08.12.2017
C'est officiel depuis le mois de septembre, la France organisera les Jeux Olympiques en 2024. En tant qu’entreprise de service public, RTE accompagne...
05.12.2017
Vous êtes-vous déjà demandé quelle consommation électrique représentent vos nombreuses heures passées sur Facebook ou Twitter ? Une question à...
29.11.2017
Comment faire dialoguer au mieux lignes et postes électriques avec le paysage ? Deux étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :