Actualité-
10.03.2017
Insolite : des pylônes soignés avec des pansements ?

RTE vient de tester l’application de pansements en composite pour réhabiliter des lignes de pylônes tubulaires, sans qu’il y ait nécessité de les consigner. Une première en France !

La liaison Chevilly-Rungis, en région parisienne, est un ouvrage stratégique. Alimentant  notamment l’aéroport d’Orly, il est très compliqué pour RTE de procéder à sa consignation pour en assurer la maintenance. Le contrat d’engagement conclu avec l’aéroport ne permet, en effet, que de consigner une seule des deux lignes et ce, tous les deux ans.

Or l’ouvrage, construit dans les années 80, est composé de pylônes tubulaires qui souffrent de la corrosion. Un phénomène qui nécessitait une intervention rapide des équipes de RTE.

Des pansements en matériau composite

Pour ce faire, RTE a mis au point une technique innovante de pansements en matériau composite, permettant à la fois de stopper la corrosion et de rallonger la durée de vie des pylônes. Cette expérimentation a ainsi permis d’éviter le remplacement des tubes corrodés, une opération qui aurait obligé RTE à consigner les deux lignes.

Réalisation du pansement par enroulage de bandes de tissu à base de fibre de verre, disposées en recouvrement.

Lancement d’une autre expérimentation

Les équipes de RTE testent ainsi régulièrement de nouvelles méthodes pour innover dans l’ingénierie des lignes. Une autre expérimentation devrait d’ailleurs bientôt démarrer, concernant cette fois le traitement des pieds de pylônes tubulaires supportant des haubans. « Nos équipes réalisent une étude mécanique pour le développement d’une pièce de réparation sous forme de coquille métallique », explique Pascal Aubert, assistant d’études et projets au sein de RTE. « La première phase de test, qui va concerner dans un premier temps un seul pylône, sera réalisée par Alliatech, une entreprise de travaux avec qui nous travaillons régulièrement. »

La réparation, une fois peinte, ne laisse apparaitre
qu’un renflement de quelques centimètres
 

Pansements pour pylônes, mode d’emploi

Le pansement pour pylônes est composé de bandes de tissus en fibres enroulées autour des tubes. De la résine est ensuite injectée dans le bandage et portée à température avec des couvertures chauffantes pour qu’elle s’agglomère. Une température clémente est donc indispensable pour réaliser l’opération. La méthode permet de stopper la corrosion, de reconstituer la tenue mécanique d’origine du tube, et de réaliser l’entretien courant comme la mise en peinture. Le composite, qui a subi des tests de vieillissement accéléré en étuve sur une plage de -20°C à +50°C, a une durée de vie d’au moins quinze ans.

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

23.06.2017
Mieux intégrer un poste aérien dans un paysage urbain dense : voilà la mission confiée par RTE à deux étudiants de l’ENS de Paysage de Versailles....
21.06.2017
Nouvel usage pour un drone : repérer les nids sur les pylônes. En prenant de la hauteur, le drone permet en effet aux équipe de RTE mais également...
16.06.2017
RTE innove et utilise pour la première fois une matière un peu spéciale pour réhabiliter des fourreaux permettant le passage de câbles souterrains :...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :