Actualité-
10.07.2017
Le sel peut nuire à la santé… des pylônes !

L'environnement salin et venteux de la Côte d'Opale oblige les équipes de RTE à redoubler de vigilance pour l'entretien des dispositifs électriques sur cette zone. Une opération de remplacement peut alors être lancée. 

Des pylônes de la ligne 90 000 volts de Holque-Coudekerque traversant la Flandre dunkerquoise ont été remplacés pour cause de vétusté précoce : 13 pylônes remplacés en 10 jours !

Comment ?

L'entreprise EIFFAGE, missionnée pour ces travaux, est sur le terrain depuis la fin du mois d'avril afin de préparer l'opération de remplacement. « Le processus de remplacement d'un pylône suit des étapes strictes » précise Vincent CORNILLE, chef de projet RTE, avant d'ajouter : « il faut d'abord créer ou aménager des accès (en particulier pour les pylônes qui se situent en zone agricole) afin de permettre aux engins (grue, camion) et au personnel d'accéder au pylône à remplacer. Il faut ensuite rapatrier en pièces-détachées le nouveau support à monter.» précise-t-il. Une opération qui peut également de réaliser à l’aide d’un hélicoptère. A cette étape du chantier, les pièces détachées du nouveau pylône sont déposées au pied de l'ouvrage à remplacer. Les équipes procèdent ensuite au montage. --

-- Il faudra compter, pour chaque support, une journée pour assembler la nouvelle structure.--

 

Consigner et remplacer.

Pour réaliser l'opération de remplacement en toute sécurité, le pylône est mis hors-tension pendant 10 jours. Le chantier ne pourra donc souffrir d'aucun retard.

Une fois la consignation effectuée, une grue de levage permet dans un premier temps de « déposer » (démonter) le pylône obsolète. (lire l’article : Pylône volant identifié )

Le nouveau pylône, préalablement assemblé, sera érigé sur les fondations existantes par la même grue de levage. L'ancien pylône trouvera une seconde vie dans un  centre de retraitement de ferraille.

----------------------------------------------------------------------------------

65 ans de vie pour un pylône électrique.

La durée de vie d'un pylône électrique est estimée à 65 ans. Pour s'assurer de la conformité de chacun d'entre eux sur le territoire français, les équipes de Maintenance de RTE effectuent en permanence des opérations de maintenance dites « préventives ». Il peut s'agir de contrôles « au sol » (c'est-à-dire au pied du pylône) effectués tous les 3  ans, de travaux de peinture effectués tous les 7 ans ou encore de « visites montées » (c'est-à-dire en escaladant le pylône) tous les trois ans.

L'ultime contrôle d'un pylône est celui réalisé une fois que l'ouvrage a atteint ses 65 ans. A cette date anniversaire, RTE procède soit à une rénovation complète du pylône soit à son remplacement intégral.

----------------------------------------------------------------------------------

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

08.11.2017
Anticiper les événements climatiques pouvant affecter les ouvrages de RTE, voilà l’objectif d’Amélie. Ce prototype est expérimenté depuis un an, avec...
03.11.2017
Quel rapport entre RTE et Alain Baraton ? Rien à priori ! Et pourtant… Jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de...
27.10.2017
Julien Chazot, dispatcher au sein de RTE et parapentiste aguerri, a également une autre mission : sensibiliser les lycéens aux mesures de prudence à...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :