Actualité-
03.02.2017
Localisation Automatique de Défaut : un gain de temps pour réparer le réseau

Le système de Localisation Automatique de Défaut (LAD), en cours de déploiement, accélère la remise en service d’ouvrages impactés par divers incidents tels que la foudre ou la chute d’un arbre. Présentation.

Dans le cadre de ses missions de service public, RTE a pour ambition d’améliorer la qualité du service rendu à ses clients. L’entreprise s’est notamment fixé pour objectif de diviser par deux le Temps de coupure équivalent (TCE), c’est-à-dire le temps de coupures d’alimentation électrique enregistré sur le réseau au cours d’une année. Pour y parvenir, elle vient de mettre en service un nouveau dispositif de localisation automatique de défaut sur les lignes aériennes. Lancé en 2015 de façon expérimentale, il est opérationnel depuis fin novembre dans toutes les régions. Son déploiement doit s’achever fin 2020 et devrait permettre de réduire ce TCE d’environ 20 %.

Des défauts localisés en quelques minutes

Jusqu’à présent, lorsqu’un incident affectait une liaison électrique (foudre, chute d’arbre, risque avifaune, etc.), les marges d’incertitude pour localiser le défaut pouvaient atteindre 30 % de la longueur de la ligne. La résolution de l’incident, après visite sur le terrain par les équipes de RTE, demandait donc du temps. Avec LAD, changement de décor. En quelques minutes, les équipes de RTE peuvent localiser le défaut depuis leur PC, avec une très grande précision (voir capture d’écran suivante).

 

Une remise en service plus rapide

Premier effet bénéfique : si d’autres ouvrages ont été impactés suite au problème initial, mais sans défaut, ils peuvent être remis en service très rapidement. Quant à la liaison concernée, sa visite peut être ciblée plus finement, gage de gain de temps. « LAD constitue un levier essentiel pour améliorer la robustesse du réseau et notre qualité de service, explique Frédéric Lansac, responsable du projet. Dans une version à venir du système, les données de localisation de défaut pourront même être croisées avec celles du Système d’Information Géographique (SIG). Cela permettra d’indiquer, par exemple, les zones urbaines, les forêts ou d’autres obstacles naturels, et ainsi optimiser les interventions sur le terrain. ».

La Localisation automatique de défault

 

75 % des liaisons aériennes équipées à terme

De nombreux ouvrages sont d’ores et déjà équipés du nouveau dispositif. Et la mise à niveau du réseau se poursuit sur un bon rythme, en privilégiant les liaisons à fort enjeu, les interconnexions, et les territoires industriels à forte densité de clients. D’ici à fin 2020, 75 % des liaisons aériennes de RTE devraient ainsi être équipées de LAD. « L’intérêt du système n’est pas seulement d’accélérer la remise sous tension des liaisons hors service, précise Daniel Wendling, responsable au sein du département Maintenance Réseaux. Les données obtenues permettent aussi d’alimenter le retour d’expérience, de mieux caractériser les défauts pour comprendre leur origine et de cibler la maintenance. » De l’intelligence électrique en temps réel, donc, mais aussi dans une optique de long terme.

 

 

 

 

2 Commentaires

Bravo !!! J’ai travaillé sur des systèmes de localisation de défauts, chez Delle Alsthom DMR (Département Mesures Régulation), il y a 40 ans. Je vois que ces systèmes de recherche et de plus en plus performant, avec une localisation précise. Encore Bravo à RTE ! Pierre CLAIR.
* champs obligatoires
Ancien régleur de TESO et à l'époque très porté sur les problèmes de localisation de défaut, je suis heureux de voir, que dans la continuité du travail initial et par une évolution technologique, un outil permet enfin de réaliser automatiquement ces localisations Souvenez vous des premiers localisateurs de défaut à blocage d'aiguille ! Bravo à tous ch
* champs obligatoires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires

Découvrir d'autres actualités

20.02.2017
Mardi 13 septembre 2016, un incendie a détruit le bâtiment industriel du poste 63000 Volts de Légugnon, à Oloron Sainte Marie (Pyrénées Atlantiques...
03.02.2017
Un projet de grande ambition : 200 km de réseau, 2 millions de passagers par jour, 68 gares, 25 milliards d’investissement et 4 nouvelles lignes....
31.01.2017
Jeudi 12 janvier à la Défense, RTE continue sa coopération avec la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et renouvelle pour 3 ans son...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :