Actualité-
16.06.2017
Nouvelle matière pour nouveaux câbles

RTE innove et utilise pour la première fois une matière un peu spéciale pour réhabiliter des fourreaux permettant le passage de câbles souterrains : la résine ! Le but ? Permettre de passer de nouveaux câbles en limitant les ouvertures de routes et la gêne pour les riverains.

Comment garantir l’intégrité des nouveaux câbles électriques lors d’une opération de déroulage, tout en limitant les ouvertures de route et la durée des interventions ?
Pour répondre à cette difficile problématique, les équipes de RTE ont eu une idée : un mix de solutions techniques adaptées à la configuration des rues impactées par les travaux. Autrement dit : le chemisage avec de la résine.

Autrefois utilisée par les Grecs pour conserver le vin dans les tonneaux (ce qui donne aujourd’hui à la Retsina son goût si particulier), la résine a en effet des propriétés isolantes.
Cette technique permet de créer une surface lisse à l’intérieur du fourreau en y polymérisant à la vapeur d’eau une gaine enduite de résine.  Couramment utilisée par les gestionnaires de réseaux d’eau, ce mode de traitement des fourreaux usagés est une véritable première pour RTE sur un tel linéaire et à ce niveau de tension.

Expérimentation sur la commune de Peuplingues
"Compte tenu du grand nombre de réseaux enterrés sur cette commune, nous avons étudié différentes alternatives techniques potentielles, en lien permanent avec l’équipe municipale, afin de limiter au maximum les perturbations pour les riverains" explique Aurélien Lespinasse, chef de projets RTE.


Car tout l’enjeu est là : faciliter le renouvellement de la ligne, tout en limitant au maximum les désagréments pour les riverains.
L’interconnexion IFA 2000 entre la France et l’Angleterre (2000 MW en courant continu) qui vient de fêter ses 30 ans, est notamment composée d’une liaison souterraine reliant le poste électrique des Mandarins (Bonningues-lès-Calais) à celui de Sangatte Ouest.  Elle passe ensuite en liaison sous-marine jusqu’à Sellindge en Grande-Bretagne.
Dans le cadre de son plan de maintenance du réseau, RTE a engagé depuis 2016 le renouvellement d’une partie des anciens câbles souterrains à huile fluide par de nouveaux câbles synthétiques dimensionnés pour fonctionner à 270 KV.
Reste à savoir maintenant si cette technique nouvelle va fonctionner avec la pose très prochainement des câbles. A suivre…

Le saviez-vous ? La pose au fourreau désigne une technique utilisée lors de la mise en souterrain d’une ligne : les câbles sont insérés dans des "fourreaux" pré-intégrés dans des blocs de béton.
Cette technique est adaptée aux passages sous la chaussée ou aux zones du sous-sol fortement encombrées.

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

13.10.2017
En 2013, une liaison souterraine de 63 000 Volts a été réalisée sur une distance de 26 km en région Haut-de-France. Traversant des champs de culture...
06.10.2017
Après trois années de coopération réussie, RTE et FNH (Fondation créée par Nicolas Hulot) signent une nouvelle convention de mécénat pour la période...
04.10.2017
C’est un tout nouveau type de pylône qui a été installé en Lozère début septembre ! Conçu en fibre de verre, ce nouveau modèle en provenance du...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :