Actualité-
15.03.2017
Pour détecter les défauts, il faut du flair !

RTE en Lorraine, expérimente actuellement un nouveau type de « flair siphon », un « renifleur » qui permet de détecter plus efficacement les défauts sur les lignes électriques souterraines.

Détecter les défauts au cœur d’un « siphon », une liaison souterraine reliant deux tronçons aériens : voilà l’objectif du « flair siphon ». Car la configuration particulière du siphon rend difficile la localisation d’un éventuel défaut.
« Un flair siphon, un renifleur de défauts », explique Vincent Lallement, coordonnateur du Groupement de postes de Vincey, dans les Vosges, « est un boîtier relié à une pince ampère-métrique qui, branchée sur la liaison à hauteur du pylône, est en mesure de détecter si l’écran du câble est parcouru par du courant. » Et si c’est le cas, cela signifie qu’il y a un problème, donc que la liaison ne doit pas être remise en service sans investigation complémentaire.

Trois mois de test

Le « flair siphon » n’est pas une nouveauté. Mais ce prototype numérique à LED en test depuis le 26 janvier à Remiremont-Le Thillot constitue bel et bien une innovation. Celle-ci est à porter au crédit des experts réseaux RTE.
« L’expérimentation doit durer trois mois, une mission pour laquelle toute l’équipe du Groupement s’est portée volontaire», reprend Vincent Lallement. « De plus, il est préréglé en usine, ce qui simplifie nettement sa mise en place. » Reste à s’assurer de sa parfaite résistance aux intempéries. Cet examen de passage a lieu parallèlement sur deux sites, dans les Vosges et à Nanterre. Verdict fin avril.

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

23.06.2017
Mieux intégrer un poste aérien dans un paysage urbain dense : voilà la mission confiée par RTE à deux étudiants de l’ENS de Paysage de Versailles....
21.06.2017
Nouvel usage pour un drone : repérer les nids sur les pylônes. En prenant de la hauteur, le drone permet en effet aux équipe de RTE mais également...
16.06.2017
RTE innove et utilise pour la première fois une matière un peu spéciale pour réhabiliter des fourreaux permettant le passage de câbles souterrains :...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :