Actualité-
30.06.2017
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le TURPE…

En situation de monopole régulé, ce n’est pas pour autant que RTE peut fixer ses tarifs librement : c’est le Turpe ! Le quoi ? Explications…

Petit rappel : RTE est une entreprise de service public, qui exerce ses missions dans le cadre d’un monopole régulé. Monopole régulé, quésaco ?
La CRE est l’organisme chargé de réguler notre activité. C’est le droit français qui précise les conditions d’exercice de nos missions.
Les mécanismes de régulation permettent en fait, de rectifier les effets de certains aléas (climatiques et économiques) qui pourraient déréguler l’activité de transport d’électricité.  

Pas un prix de marché, mais un tarif
En fait, l’essentiel de nos ressources provient du Tarif d’Utilisation du Réseau Public de Transport  d'Electricité: le TURPE.
Ce dernier est établi de manière transparente et non discriminatoire pour :
•    couvrir tous les coûts de RTE, dans la mesure où ils correspondent à ceux d’un opérateur efficace : nos missions d’exploitation, d’entretien et de développement du réseau de transport d’électricité à haute et très haute tension
•    assurer une juste rémunération des capitaux engagés à travers les programmes d’investissement.

Seul opérateur de transport Haute Tension et Très Haute Tension en France, RTE joue un rôle stratégique. Cette position exige que notre activité soit encadrée, que tous les acteurs soient traités équitablement et enfin que le système électrique fonctionne parfaitement.
Mais qui fixe le tarif ?
C’est la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) qui encadre le TURPE et fixe ses montants.
Cet organisme, créé à l’occasion de l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie, est chargé du bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel au bénéfice des consommateurs tout en gardant une cohérence avec les objectifs de la politique énergétique.
 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

08.11.2017
Anticiper les événements climatiques pouvant affecter les ouvrages de RTE, voilà l’objectif d’Amélie. Ce prototype est expérimenté depuis un an, avec...
03.11.2017
Quel rapport entre RTE et Alain Baraton ? Rien à priori ! Et pourtant… Jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de...
27.10.2017
Julien Chazot, dispatcher au sein de RTE et parapentiste aguerri, a également une autre mission : sensibiliser les lycéens aux mesures de prudence à...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :