Dossier
mars 2015
La liaison souterraine la plus longue du monde à ce niveau de puissance
Interconnexion France Espagne

1La ligne de tous les records

700 M€ d’investissement, 26 communes traversées, 3 records du monde battus… Parcourez l’album photo de cette liaison électrique hors normes.
64,5 km, nouveau record à battre

Une portion de la nouvelle interconnexion France Espagne, qui donne une petite idée de l’ampleur du projet… De part et d’autre des Pyrénées, des tranchées ont été creusées sur 56 km pour accueillir les câbles électriques, traversant 26 communes. Au total, ce sont 64,5 km qui séparent les deux 

villes situées aux extrémités de la nouvelle ligne: cellede Santa Llogaia près de Figueres en Espagne, et celle de Baixas près de Perpignan. Il s’agit à ce jour de l’interconnexion électrique souterraine la plus longue du monde à ce niveau de puissance (2 000 MW).

 

Les plus gros tourets jamais utilisés pour transporter 260 km de câbles!

Pour transporter les câbles électriques jusqu’aux chantiers, nous utilisons habituellement des tourets – ces grosses «bobines» que vous voyez sur la photo – qui pèsent entre 30 et 40 tonnes. Mais les travaux de la ligne France Espagne nécessitaient des longueurs de câble hors normes. Jugez un peu: l’interconnexion se compose de deux liaisons comportant chacune deux câbles, soit 260 km en tout.

Nous avons donc eu recours à 140 tourets XXL, 6,5 mètres de large et 4,5 mètres de hauteur, les plus gros jamais utilisés. Chacun pesait entre 40 et 80 tonnes et pouvait contenir jusqu’à 2 300 mètres de câble. Ils ont nécessité un transport par convoi exceptionnel depuis l’usine de fabrication de Sens (89) jusqu’au chantier.

 

 

 

Percement d’une galerie de 8,5 km sous les Pyrénées

Un des deux imposants tunneliers partis à la rencontre l’un de l’autre sous les Pyrénées. Leur rôle: creuser sous le massif des Albères une galerie de 8,5 km pour un diamètre de 3,5 mètres. C’est une première! Jamais auparavant on n’avait réalisé une galerie de cette dimension exclusivement dédiée à une ligne électrique. 

À l’intérieur, plus aucune présence humaine aujourd’hui: la maintenance des 4 câbles électriques qu’elle abrite est exclusivement assurée par des véhicules électriques automatisés.

 

Des câbles nouvelle génération, développés spécifiquement pour cette ligne

Jamais des câbles de cette nature n’avaient jusqu’alors été déployés en courant continu à un tel niveau de tension (320 kV). Ce câble à isolation sèche d’un nouveau type a été conçu sur mesure pour la nouvelle ligne, à partir de la technologie XLPE (isolation en polyéthylène réticulé).

Plus léger que les câbles à huile isolante, il est aussi plus fiable et permet d'éviter les éventuels rejets d'huile en cas d'incident. 

 

 

Du courant continu au courant alternatif

Voici la réalité vue de l’intérieur d’une des deux stations de conversion en construction. Ces plots en béton accueillent aujourd’hui les 5 400 modules de puissance assemblés en tours de 3 étages et chargés de convertir le courant continu en courant alternatif et vice versa.

Situées aux deux extrémités de la liaison France Espagne, ces stations s’appuient sur la technologie innovante VSC (Voltage Source Converter). Pour la première fois, 2 000 MW sont convertis en courant alternatif avec cette technologie. Elles permettent d’inverser le sens des échanges entre la France et l’Espagne en 150 millisecondes.

 

 

40 forages dirigés pour passer sous les autoroutes, les fleuves ou les zones sensibles

Derrière cette étrange machine se trouve l’autoroute A9, dans les Pyrénées-Orientales. La nouvelle liaison France Espagne devait passer par là pour continuer son chemin. La solution: passer sous l’autoroute, au moyen d’un forage dirigé, pouvant atteindre une longueur de 700 mètres et une profondeur de 15 mètres. C’est précisément le rôle de cette fameuse machine.

Une solution similaire a été employée pour franchir des voies ferrées, des fleuves comme la Têt et le Tech, une zone archéologique en Espagne. Ou encore pour préserver des sites naturels comme la zone Natura 2000 située au bord du Tech. Au total, 15 forages ont eu lieu en France et 25 en Espagne.

 

 

 

1
2
3
4
5
6

2Comment l’interconnexion France Espagne profite-t-elle à toute l’Europe

 

En doublant la capacité d’échanges entre les deux pays (de 1 400 à 2 800 MW), la nouvelle liaison donne un sérieux coup d’accélérateur au système électrique européen. Avec un couplage des marchés étendu à la péninsule ibérique depuis mai 2014, c’est tout le système électrique européen qui gagne en souplesse, en sécurité et en intégration pour une meilleure compétitivité des industries françaises et européennes. Découvrez comment, en images…

 

3Le projet raconté par les acteurs du territoire

 

Le projet  raconté par les acteurs du territoire

15 mois de concertation ont conduit à intégrer au mieux l’ensemble des spécificités régionales tant lors de la conception de l’ouvrage que lors des travaux de réalisation : activités viticoles et maraîchères, préservation de la faune et de la flore, franchissement des routes, des voies ferrées et des rivières avec un impact environnemental réduit…

 

4Découvrez comment RTE et ses partenaires repoussent les frontières technologiques

Une technologie d’avenir pour convertir le courant

 

Pour mener à bien ce projet titanesque, il fallait régler un léger détail, trois fois rien… Des deux côtés des Pyrénées, des lignes électriques aériennes en courant alternatif. Entre les deux, une future liaison souterraine de 64,5 km. Qui, du fait de sa longueur, devait impérativement utiliser la technique du courant continu.

Qu’à cela ne tienne: il «suffisait» d’implanter deux stations de conversion, chacune à une extrémité de la nouvelle interconnexion. Charge à elles de convertir le courant alternatif en courant continu et vice versa. Notons au passage qu’avec près de 350 M€, ces stations représentent à elles seules près de 50% de l’investissement global du projet!

La raison de ce coût élevé? Elles utilisent une technologie de pointe très innovante, le VSC (Voltage Source Converter). C’est d’ailleurs la première fois au monde que cette technologie est utilisée pour une ligne électrique à ce niveau de puissance – 2 000 MW – en courant continu.

En effet, la liaison la plus puissante au monde actuellement utilisant cette technique se situe à San Francisco, avec une puissance de 400 MW et une tension de fonctionnement en continu de 200 kV.

À la clé, de réels avantages dans l’exploitation du réseau: rapidité d’inversion des flux électriques – 150 millisecondes –, maintien de la tension en France et en Espagne, pilotage plus souple des échanges. Plus compact, le VSC permet aussi de diviser par deux l’emprise au sol des installations, avantage non négligeable en termes d’impact environnemental.

Pour maîtriser la complexité de ces nouveaux équipements, RTE a créé le premier laboratoire en Europe destiné à simuler en temps réel les interactions entre le réseau alternatif et les stations de conversion à courant continu. Le résultat: un défi réussi, sur une technologie promise à un bel avenir.

 

5Décryptage: comment cette liaison valorise les énergies renouvelables en Europe?

Des énergies renouvelables mieux valorisées

 

 

Le saviez-vous? L’Espagne est le premier producteur d’énergie éolienne en Europe. Le pays dispose, par ailleurs, d’un parc d’énergies renouvelables – éolien, solaire, hydraulique et biomasse – représentant 30 GW. Des ressources indispensables à la transition énergétique et qui peuvent être utilisées par l’ensemble des pays interconnectés, pour une meilleure optimisation technique et économique à l’échelle de l’Europe. À titre d’exemple, les pics de consommation n’ont pas lieu en même temps dans tous les pays (vers 19 h en France et vers 21 h en Espagne). Un réseau largement interconnecté permet de s’appuyer sur la complémentarité des sources de production et des besoins. Il permet également de répondre à un besoin par la source de production la plus compétitive sur la zone interconnectée.

Seul problème jusqu’alors: les quatre liaisons avec la France étaient régulièrement saturées. Il fallait même parfois arrêter les éoliennes espagnoles quand la consommation nationale était trop faible pour absorber cette production, faute d’interconnexion disponible!

Avec la nouvelle ligne France Espagne, ce «goulot d’étranglement» disparaît. La France et les autres pays européens peuvent aujourd’hui importer beaucoup plus d’énergie verte produite dans la péninsule ibérique, au moment où elle est disponible. L’Espagne peut, quant à elle, faire venir de France et d’Europe de l’électricité issue des sources de production les plus compétitives.

En améliorant ainsi l’intégration des énergies renouvelables dans le bouquet électrique européen, cette nouvelle interconnexion permet d’économiser un million de tonnes de CO2 par an. Elle contribuera ainsi à la réussite des transitions énergétiques engagées en Europe.

 

6La liaison France Espagne en chiffres

La liaison France Espagne en chiffres

L’interconnexion France Espagne est une étape supplémentaire dans le développement et la réussite de l’Europe de l’électricité.

Cette nouvelle liaison de 2 000 MW renforce la sécurité d’approvisionnement électrique des 34 pays interconnectés en Europe.

 

 

 

 

3 Commentaires

BRAVO
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
* champs obligatoires
je suis fier du travail réalisé par mon entrprise.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
* champs obligatoires
Excellent reportage le point essentiel en plus de la facilite des échanges est que cela permettra de récupérer l excédent de production de l éolien espagnol lorsque il se présente je pense que ce système pourrait aussi améliorer. La situation en Allemagne qui a le même problème avec son excès de puissance éolienne situe pour l essentiel dans le nord est du pays alors que la conso maxi est dans l ouest et le sud de l allemagne
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
* champs obligatoires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres dossiers

dossier
Étape fondamentale dans l’élaboration d’un chantier RTE, la concertation est devenue un enjeu majeur au cœur de la société.
dossier
Plongez au cœur du réseau du futur, entre électricité et digital !
dossier
Coopération : voilà la clé du transport d’électricité en Europe ! Mais quels sont les enjeux de l’Europe de l’énergie ? Comment y faire face ? Quel est le rôle de RTE ? Eléments de réponse.

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :