Actualité-
22.02.2019
24h avec… Soraya, chargée d’étude R&D à Mulhouse

Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le composent. 8 500 visages à découvrir. Le temps de quelques lignes, on vous embarque dans le quotidien de l’un d’entre eux. Présentation.

 

9h00 – Arrivée au bureau !

Tous les matins, le rituel est le même : cappuccino en main, je fais un petit tour dans les bureaux pour dire bonjour à mes collègues avant de commencer ma journée. Je travaille au SERECT, le centre d’expertise dédié aux travaux sous tension (TST). Ma mission principale ? Développer des outils et méthodes pour permettre aux équipes de maintenance d’intervenir sur le réseau en toute sécurité, sans couper le courant sur les lignes.

9h30 – J’étudie les normes pour préparer une réunion

En plus de développer des outils et méthodes, je travaille avec un groupe de normalisation chargé de définir les normes internationales sur le secteur des TST. Nous avons une réunion ce vendredi, avec des industriels (américains, anglais, français…) pour discuter de deux normes en particulier et éventuellement les faire évoluer.

L’enjeu est de taille puisque les normes vont ensuite réglementer le marché sur lequel nous achetons nos outils. Ce matin donc, je me replonge dans les documents techniques, les définitions… Un travail essentiel pour pouvoir adopter la bonne stratégie de négociation pendant la réunion et faire valoir la vision de RTE.

12h00 – Pause dej avec mes collègues
Comme souvent, je vais déjeuner avec mes collègues dans la cuisine du bureau. C’est l’occasion de discuter et de découvrir les projets d’autres pôles d’activité. Je viens d’ailleurs d’apprendre que l’équipe laboratoire allait bientôt faire des essais de drones. Un sujet qui me parle puisque je suis justement en train d’organiser une soirée débat sur ce thème !

13h00 – Je prépare le prochain chantier expérimental Enedis

On arrive au bout d’un projet sur lequel je travaille depuis environ un an pour Enedis : l’amélioration des « nappes et tapis isolants », utilisés sur le terrain pour protéger les équipes des risques d’électrocution. Notre objectif sur ce projet : améliorer les équipements pour qu’ils soient moins lourds, donc moins contraignants à installer et qu’ils limitent les risques de troubles musculo-squelettiques.

Lundi prochain, nous testons notre nouvel outil en conditions réelles. Je dois donc préparer le document qui nous permettra d’utiliser légalement cet outil sur le chantier.

14h00 – Derniers ajustements pour organiser la soirée débat sur les drones

En plus de ma mission chez RTE, je suis secrétaire du club technique Systèmes Electriques au sein de l’association SEE. Mardi prochain, nous organisons une soirée débat sur le sujet des drones et les services au réseau. Aujourd’hui, je m’occupe de caler les derniers détails logistiques pour notre premier évènement dans les nouveaux locaux parisiens Window !  

Cette activité me tient beaucoup à cœur. C’est très différent de ce que je fais au quotidien et je ne le prends pas vraiment comme du travail. C’est une belle opportunité pour consolider la veille sur le secteur et rencontrer des personnes passionnées par leur métier (étudiants, retraités, collègues, conférenciers…).

 

 

 

 

 

14h30 – Petit tour sur la plateforme collaborative « J.nov »

C’est une plateforme ouverte à tous les salariés RTE où chacun peut proposer des idées d’innovation. De mon côté, je suis chargée d’analyser les propositions dans le domaine des TST et d’étudier leur faisabilité.

Je me rends sur la plateforme une fois par semaine et je fais attention à toujours répondre aux propositions, que ce soit faisable ou non. C’est la moindre des choses lorsqu’une personne prend le temps et l’initiative de proposer des idées.

15h – Je finalise un doc de référence pour faire valider un nouvel outil

Nous avons développé un nouvel outil, qui a déjà passé tous les tests, en labo et sur le terrain. On arrive à la phase finale : la validation de l’outil par le comité des TST. Je viens de recevoir les retours de mon responsable sur le document de référence, je fais donc les dernières mises à jour avant qu’il passe en commission.

16h – La pause capuccino s’impose !

Je retrouve mes collègues pour partager un café. Ce ne sont pas toujours les mêmes qui sont présents, mais une chose est sûre, à 16h je ne suis jamais seule à la machine à café !

16h15 – Je continue dans la foulée des documents techniques

Pour finir la journée, je crée un document de référence pour un autre outil que nous avons développé. Une pince qui permet de contrôler la température des conducteurs : au-dessus de 70 degrés, la pince sonne et indique à l’opérateur de ne pas intervenir sur la ligne.

18h – Fin de journée

Je finaliserai le document de référence demain. Maintenant, je file à la crèche récupérer mon fils !

 

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

06.05.2019
La transition énergétique induit de nouvelles contraintes concernant le réglage de la tension sur le réseau de RTE. Les explications de Vincent...
24.04.2019
Le Code de l’énergie impose aux gestionnaires de réseaux électriques un contrôle technique régulier de leurs ouvrages. Cette mission est assurée par...