Actualité-
20.01.2020
Anniversaire d’Ampère, le fondateur de l’électrodynamique

Mathématicien, physicien, chimiste et philosophe, André-Marie Ampère était un autodidacte passionné dont les découvertes scientifiques résonnent encore aujourd’hui. Né le 20 janvier 1775, il est le fondateur de l'électrodynamique, qui fête cette année son bicentenaire.

 

Un esprit aiguisé pour une vie au service de la science

 

C’est à Lyon, en 1775, que naît André-Marie Ampère, fils d’un négociant en soierie. Dès son enfance, il manifeste une très grande curiosité pour tous les domaines et dévore la bibliothèque familiale. Après lui avoir appris le latin, son père observe chez lui une prédisposition pour les mathématiques et lui procure tous les livres utiles au développement de ce savoir. Littérature, philosophie, science, le jeune homme lit tout ce qui lui passe sous la main et engrange des connaissances impressionnantes.

 

En 1801, il est nommé professeur de physique à l'École centrale de l'Ain. Le début d’une carrière brillante : chaire de mathématiques et d'astronomie au nouveau lycée de Lyon, répétiteur d'analyse mathématique et chaire de mécanique à l'École polytechnique, enseignant en physique au collège des sciences et même, professeur de philosophie à la Faculté des lettres. Un CV impressionnant qui illustre bien l’intelligence et la polyvalence du personnage. Mathématiques, chimie et bien sûr physique, Ampère marque durablement le monde des sciences et reste encore aujourd’hui un nom incontournable.

 

 

 

L’électrodynamique : une découverte majeure

 

C’est en 1820 qu’Ampère révèle tout son génie. En quelques semaines, il pose le fondement d’une science nouvelle, aux conséquences incalculables : l’électrodynamique, qui deviendra par la suite l’électromagnétisme. Jusqu’alors les phénomènes électriques et magnétiques sont considérés comme deux éléments distincts, mais le physicien danois Hans Christian Orsted réalise à cette époque une troublante expérience en faisant bouger l’aiguille d’une boussole grâce à une pile électrique. Ampère se saisit du problème et tente d’unifier ces deux domaines de la physique. Observant que le courant électrique crée des effets similaires à ceux d'un aimant, il montre que deux courants peuvent agir l'un sur l'autre, fondant ainsi l'électrodynamique. Il ouvrira ainsi la porte à de nombreux scientifiques, qui à leur tour enrichiront cette discipline nouvelle comme Michael Faraday ou James Clerk Maxwell.

 

 

L’électrodynamique fête son bicentenaire

 

Cette discipline scientifique est aujourd’hui présente partout autour de nous : la radio, la télévision, le wifi, la téléphonie mobile ou même les micro-ondes sont autant d’applications de l’électromagnétisme qui ponctuent notre quotidien. Mais l'application la plus courante de cette notion est tout simplement la lumière visible, qui est simplement l'onde électromagnétique à laquelle est sensible notre rétine.

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation.
Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur.

Gestion des cookies