Actualité-
02.09.2019
« Jardins de Noé » : des collaborateurs engagés pour la biodiversité

Depuis trois ans, RTE travaille en partenariat avec l’association Noé, dont l’objectif est de préserver la biodiversité en privilégiant des gestes simples. Engagé dans cette démarche au sein du GMR Bretagne, Norbert Bourgeois a obtenu avec ses collègues la labellisation de ce site, qui est devenu le premier GMR (Groupe Maintenance Réseaux) de RTE à être labellisé « Jardins de Noé ».

En quoi consiste la démarche « Jardins de Noé » ?

Norbert Bourgeois, technicien contremaître environnement tiers, GMR Bretagne : Il s’agit de jardins de particuliers, de collectivités ou d’entreprises où l’entretien est réalisé de manière respectueuse pour l’environnement. Pour obtenir la labellisation « Jardins de Noé », il faut adopter au moins cinq gestes sur dix de la Charte de l’association (réduire sa consommation d’eau, favoriser les plantes locales, limiter l’éclairage nocturne…). Notre GMR a réussi à en appliquer neuf.

Depuis combien de temps votre site est-il labellisé ?

Le GMR Bretagne a été labellisé par l’association Noé le 5 juin. Il est le premier GMR de RTE à avoir obtenu cette labellisation. Cinq autres sites ont été labellisés : le siège régional de RTE Grand-Ouest, Gesvrine, en 2016, le siège régional de Villarte à Lyon en 2017, le STH d’Avignon en 2018, le siège régional de Lomme en 2019 et enfin le siège social de WINDOW en 2019 également. 

Comment avez-vous mis en place cette démarche au sein de votre GMR ?

Notre engagement en faveur du développement durable remonte à plusieurs années, soit bien avant notre labellisation « Jardins de Noé ». Dans le cadre du projet Elan 2020, qui a débuté en 2015, nous avons demandé aux collaborateurs d’émettre des idées pour améliorer le cadre de vie au sein de leur GMR.

Plusieurs mesures ont été mises en place, telles que la gestion différenciée du site il y a plus de deux ans. Nous avons arrêté de couper la pelouse à ras et laissé le jardin se développer naturellement à certains endroits. Grâce à cette méthode, il y a à présent plus d’oiseaux sur notre site.

Le GMR Bretagne dispose de nombreux espaces verts. Nous avons donc décidé de planter des arbres fruitiers en favorisant les plantations locales. On a sélectionné huit pommiers et poiriers bretons. Les plantations ont été réalisées cet automne. On commence déjà à avoir des premières pousses.

Par ailleurs, nous nous sommes engagés dans la protection d’espèces animales. Nous avons noué un partenariat avec l’association Bretagne Vivante afin d’héberger sur les espaces verts du GMR deux moutons des landes de Bretagne, qui mangent l’herbe sur place. Cela nous évite d’utiliser des engins mécaniques pour la tonte de la pelouse diminuant ainsi notre empreinte carbone. De plus, nous venons d’acquérir trois ruches avec des abeilles noires d’Ouessant, qui sont menacées d’extinction.

La pollution lumineuse, qui nuit au cycle de vie de nombreuses espèces animales et végétales, a également été réduite grâce à l’utilisation d’un mode d’éclairage intelligent.

Toutes ces mesures ont été prises à la demande des salariés du GMR Bretagne. Nous avons ensuite effectué la démarche de labellisation auprès de l’association Noé, qui est reconnue par le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Elle permet de mettre en lumière notre engagement en faveur du développement durable aussi bien en interne pour inciter d’autres sites à suivre notre démarche qu’en externe pour montrer que RTE mène des actions concrètes pour préserver l’environnement.

Auriez-vous des conseils à donner à d’autres sites qui souhaitent être labellisés ?

Le conseil que je pourrais leur donner est : « Lancez-vous ! ». Nous avons réalisé des actions de manière spontanée au sein du GMR Bretagne, mais il est tout à fait possible d’être accompagné dès le départ par l’association Noé pour mettre en place des mesures éco-responsables et être labellisé.

Quel bilan pouvez-vous faire de la mise en œuvre de toutes ces démarches ?

Les salariés ont été plutôt enthousiastes tout au long de la réalisation des différentes mesures. Notre hiérarchie a également adhéré à nos propositions. Nous avons organisé des cafés dans nos locaux pour expliquer cette démarche auprès des collaborateurs. Notre cadre de vie au sein du GMR Bretagne est certes plus champêtre qu’avant, mais il est aussi devenu plus agréable.

 

Chiffre clé : 15

RTE s’est engagé au sein d’Act4Nature à atteindre 15 sites tertiaires labellisés « Jardins de Noé » d’ici 2020. Act4Nature est un regroupement d’engagements des grandes entreprises autour de la biodiversité.

 

 


​Les ruches du GMR Bretagne


L'abeille noire d'Ouessant


Des pommiers bretons ont été plantés sur le site

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation.
Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur.

Gestion des cookies