Actualité-
05.06.2015
Pas de répit pour le réseau de transport d'électricité, même en été

Été rime avec farniente? Pas tant que ça vu du système électrique. Il vit des heures de pointe, chaque jour vers 13 heures. Et il lui faut aussi s’adapter à une demande en 

électricité globalement plus forte, avec l’usage croissant des climatiseurs et ventilateurs.

 

En été, c’est vers 13 h que notre consommation électrique en France est la plus importante de la journée.

Notre consommation électrique monte rapidement en puissance à partir de 4 heures du matin. En effet, l’activité économique redémarre alors significativement. La journée de chacun se met en place. Du toaster à la machine à café… les équipements de la maison fonctionnent! Le maximum de consommation est atteint vers 13 heures.

L’après-midi, notre consommation électrique décroît lentement. De même, pendant la nuit jusque 3 ou 4 h du matin. À cette heure précise, notre consommation électrique est au plus bas, l’activité du pays et des foyers aussi. La consommation augmente vers 22/23 h. Des tarifs de l’électricité peuvent alors être plus attractifs. Certains en profitent pour faire fonctionner leur machine à laver ou pour remplir leur ballon d’eau chaude pour moins cher!

Observez la courbe de consommation électrique française: elle permet de visualiser cette évolution typique d’une journée d’été (de mi-juin à fin septembre).

L’avez-vous remarqué ? La courbe de consommation électrique en été a des caractéristiques proches de celles de la courbe en hiver.

La principale différence: la consommation d’électricité en hiver est globalement plus importante qu’en été et la 

pointe se situe à 19 h. En été, il n’y a pas ou peu de reprise de la consommation électrique vers 19 h.

Nous n’avons effectivement pas ou peu besoin d’éclairage à cette heure-là, et encore moins de chauffage. L’été, les soirées sont plus agréables et se passent en terrasse. Et nous utilisons souvent moins les appareils de cuisine. Plats frais et barbecues traditionnels obligent.

Pendant l’été, notre rythme de vie influence ainsi notre consommation électrique…. mais ce n’est pas le seul critère: la température aussi a un impact.

Plus il fait chaud, plus nous utilisons climatiseurs et ventilateurs. Et donc notre consommation électrique augmente.

On dit que «la consommation électrique est sensible à la chaleur». Les experts précisent qu’1° C en plus induit, vers 13 h, une augmentation de la consommation électrique d’environ 500 MW.

Cette hausse de la consommation électrique avec l’augmentation de la température a tendance à s’accentuer au fil des ans, avec la multiplication des équipements dans les foyers.

 
 
 

Astuce conso été : Pour mieux maîtriser votre consommation électrique tout en profitant des beaux jours, pensez à des gestes simples. Par exemple:

  • éteignez la climatisation dans les pièces inoccupées;
  • augmentez un peu la température de consigne de votre climatiseur, surtout vers 13 h;
  • aérez votre intérieur le soir tombé.

Bel été à tous!

Et pensez à éteindre vos ventilateurs, ça fera du repos au système électrique aussi!

 

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

24.04.2019
Le Code de l’énergie impose aux gestionnaires de réseaux électriques un contrôle technique régulier de leurs ouvrages. Cette mission est assurée par...
19.04.2019
Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le composent. 8 500 visages à découvrir. Le temps de quelques...
12.04.2019
Le ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, François De Rugy, suggère la généralisation du dispositif Ecowatt, en se...