Actualité-
01.02.2019
Projet BELIVE : de l’enthousiasme sous les lignes !

Le projet, « BiodiversitE sous les LIgnes par la Valorisation des Emprises).  », est lancé dans trois régions de France : Méditerranée, Ouest, Nord-Est. Point d’étape sur un projet pilote de pré-industrialisation issu de l’expérimentation LIFE ELIA clôturée en 2017.

 

Le projet BELIVE poursuit le travail du LIFE-Elia-RTE sur le déploiement de la gestion alternative de la végétation sous les lignes en faveur de la biodiversité tout en répondant à l’impulsion donnée par le projet d’entreprise :

« (...) valoriser la présence et l’empreinte physique de notre réseau, qui apporte plus que l’électricité notamment en développant des corridors verts sous nos lignes (...) »

Trois régions pilotes ont lancé le projet, dans l’objectif , dans l’objectif de faire un retour d’expériences sur les dimensionnements financiers, d’organisation et développer et afin de développer une méthode à l’échelle nationale.

Trois régions pilotes

Méditerranée : Organisation et concertation

Côté méditerranée, BELIVE s’organise à la maille régionale. Les prestataires ont été sélectionnés et les Conseils des parties prenantes sont mis en place.

« Il nous faut aussi et surtout instaurer un dialogue avec le territoire pour que l’aménagement s’inscrive dans la durée.
C’est pourquoi nous avons déjà mené quatre conseils de parties prenantes permettant de réunir autour de la table les acteurs majeurs de ces territoires: les associations environnementales, les chambres d’agriculture, les gestionnaires d’espaces naturels, de parcs et zones Natura 2000, mais aussi les fédérations de chasse, l’ONF etc .
Les réunions se sont tenues en décembre dernier et outre un accueil favorable des participants à la démarche, nous avons pu recueillir des avis et nouvelles propositions de la part de ceux qui souhaitent s’engager à nos côtés dans ces opérations »

Vanessa Oudart, correspondante biodiversité de SCET, à D&I Marseille

 

 

​Ouest : Organisation et identification des zones pilotes

En Bretagne et Pays de la Loire, le prestataire est sélectionné et le projet a reçu un accueil positif de la part des parties prenantes dans les deux régions. Les zones retenues sont maintenant en cours d’identification.

« Dans le cadre de leur politique d’aménagement du territoire et de protection de l’environnement, les collectivités au premier rang desquelles les Régions sont très attentives aux actions mises en œuvre sur leur territoire.
Le projet Belive est une belle opportunité pour RTE de travailler avec elles et les associations sur l’emprise de nos ouvrages.
Le contenu même du projet et les perspectives qu’il nous offre, à savoir, gérer différemment la végétation sous nos lignes, et l’envisager à grande échelle est une « pépite» que nous valoriserons auprès de nos parties prenantes. »

Carole Pitou, Déléguée ouest RTE

 

Nord-Est : Plan de gestion en cours

Au Nord-est, en 2018, l’inventaire écologique a été réalisé sur plus de 50 ha et les plans d’aménagements sur une trentaine d’hectares. Les premiers travaux de restauration auront lieux en 2019. La région met actuellement en place la concertation sur les premiers sites d’aménagement sélectionnés.

«Les lignes électriques représentent un impact paysager important et occupent une surface forestière de plus de 600 hectares sur le territoire du PNR (Parc Naturel Régional) des Ardennes. Aujourd’hui, avec ce projet, cette contrainte devient une formidable opportunité pour la reconquête de la biodiversité et l’amélioration de la qualité des paysages de notre territoire, sous les lignes à haute et très haute tension.

Les couloirs électriques aménagés vont devenir de véritables corridors écologiques permettant ainsi à différentes espèces de se déplacer, d’y vivre et de se reproduire.

La mise en œuvre de ce projet implique les différents acteurs du territoire (Communes, ONF, associations locales, Sociétés de Chasse, etc.) grâce à de nombreuses actions de concertation. C’est un véritable projet partagé et fédérateur sur le territoire. »

Céline Davril Bavois, Directrice du Parc Naturel Régional des Ardennes

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

08.02.2019
Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le compose. 8500 visages à découvrir. Le temps de quelques...
06.02.2019
Plus d'un an qu’EcoWatt a fait peau neuve. Véritable outil au service de la transition énergétique, le dispositif réunit une communauté d’EcoW'...
25.01.2019
Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le composent. 8500 visages à découvrir. Le temps de quelques...