Actualité-
11.07.2018
Quand le football joue avec la consommation d'électricité

Hier soir, la France a retenu son souffle… et ça s’est vu sur la consommation électrique du pays : une baisse de 1 200 MW sur la durée du match, soit la consommation de l’agglomération lyonnaise ! On vous en dit plus.

Les événements exceptionnels peuvent considérablement modifier les habitudes de consommation d’électricité des Français, sport, événements sociétaux… la Coupe du Monde n’y déroge pas ! Durant les matches de la Coupe du Monde, et en particulier ceux de la France, la consommation électrique peut évoluer, nécessitant une anticipation et vigilance particulière de RTE.

Une consommation qui... baisse en soirée

Hier soir, lors de la demi-finale France-Belgique, RTE a enregistré une baisse de 1 200 MW sur la durée du match.

Pourquoi ?

Cela s’explique par le rassemblement des Français qui minimise le nombre d’écrans allumés. Les supporters se réunissent les uns chez les autres, dans les bars, les fans zones pour vivre cet évènement ensemble. Il y a ainsi moins de télévisions allumées qu’un soir normal !

Et une hausse... à la mi-temps !

Phénomène particulier durant cette baisse, RTE doit gérer une brusque remontée de la consommation durant les 15 mn de la mi-temps. Cette remontée est liée au fait que les téléspectateurs utilisent leur four pour faire chauffer, des pizzas, ouvrent leur réfrigérateur pour prendre des rafraîchissements… Hier, RTE a vu une remontée de 500 MW durant la mi-temps, soit 500 000 micro-ondes allumés en même temps.

 

 

1 Commentaires

Bonjour, Vous laissez entendre que la baisse de 1200 MW durant le match serait due uniquement au fait qu'il y a moins de téléviseurs allumés que d'habitude du fait du rassemblement des spectateurs. Mais c'est certainement dû au fait que lorsque les supporters sont devant la télé, et à plus forte raison lorsqu'ils sont au bar donc à l'extérieure de chez eux, ils ne sont pas dans la cuisine à préparer à manger (four, plaques électriques etc.) ni à faire le ménage (remplir et allumer le lave-vaisselle ou le lave-linge, passer l'aspirateur etc.). Donc durant le match il y a moins de gros électroménager en fonctionnement, comparé à un autre soir de la semaine. Un four ou lave-linge consomme 1000 à 2000 wh alors qu'une télé moderne consomme 80 à 150 wh en fonction de la taille.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
* champs obligatoires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

08.02.2019
Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le compose. 8500 visages à découvrir. Le temps de quelques...
06.02.2019
Plus d'un an qu’EcoWatt a fait peau neuve. Véritable outil au service de la transition énergétique, le dispositif réunit une communauté d’EcoW'...
01.02.2019
Le projet, « BiodiversitE sous les LIgnes par la Valorisation des Emprises). », est lancé dans trois régions de France : Méditerranée, Ouest, Nord-...