Actualité-
13.06.2018
Rencontre avec Isabelle Autissier, navigatrice de renom

Isabelle Autissier était présente à Paris lors de la Fête de la Nature. A l’occasion du rendez-vous mondiale ICOE à Cherbourg, retrouvez l'interview de la première femme à avoir accompli un tour du monde en solitaire. La skippeuse, professeure et présidente de WWF France s’est confiée sur sa vie, le contexte écologique marin et les opportunités des projets off-shore à RTE.

Isabelle Autissier

Photo: Manuel Braun

Comment vous est venue cette vocation, cette passion pour la mer ?

Isabelle Autissier : Parisienne de naissance, j’ai eu la chance très jeune de passer mes vacances en Bretagne avec ma famille. Mes parents aimaient la mer et possédaient un dériveur en bois qui était l’occupation des vacances. Naturellement, à l’âge de 6 ans j’ai commencé à naviguer et tout de suite j’ai trouvé ça magique, c’était l’aventure, la liberté, la beauté… Plus tard, j’ai décidé de faire des études halieutiques (science de l'exploitation des ressources vivantes aquatiques) et de consacrer ma vie professionnelle à la mer en devenant Ingénieure Agronome spécialisée. Je me suis rapprochée de la course dans les années 90. 

En tant que navigatrice, quel regard portez-vous sur la mer ?  Selon vous, quelle est l’urgence de la protéger ?

I.A. : Je pense que nous sommes totalement aveugles sur l’état de la mer. Aujourd’hui l’Océan nous offre tout : de quoi nous nourrir, partir en vacances… de quoi faire du commerce, de l’énergie  et même de réguler le réchauffement climatique. Bien que l’océan nous aide à lutter contre le réchauffement climatique, il est maintenant à saturation et absorbe de moins en moins de C02.

« Si aujourd’hui vous voyez quelqu’un qui coupe un arbre pour avoir une pomme, vous vous dites qu’il est idiot, c’est exactement ce qu’il se passe avec la pêche : on détruit les ressources au lieu de prendre le surplus que la nature met à notre disposition une fois le renouvellement des espèces effectué. »

 

Isabelle Autissier en mer

Quelles opportunités en faveur de la protection des océans et de la biodiversité marine voyez-vous dans le développement des activités offshore ?

I.A. : Je pense qu’il faut décarbonner l’économie, donc l’énergie maritime est une bonne idée puisqu’en plus elle est renouvelable. Les énergies renouvelables sont utiles pour réduire l’effet de serre, il est donc nécessaire de les développer, mais pas n’importe comment ! RTE n’est pas tout seul sur la mer, les projets doivent donc être accompagnés de précautions d’usages et de concertations prenant en compte les acteurs du littoral. Des scientifiques doivent accompagner les projets. Il me parait aussi obligatoire de faire des recensements de populations marines et aviaires lors des projets off-shore. Un bon prétexte pour sensibiliser tous les acteurs du littoral, des habitants aux vacanciers pour leur faire passer le message : regardez la richesse que vous avez devant votre porte !

Pour terminer, un mot sur la Fête de la nature ?

I.A. : Nous sommes aujourd’hui des générations d’humains complètement déconnectées de la nature, on ne la voit plus. Tout ce qui peut permettre de reconnecter les gens avec leur planète et de se repenser comme une des espèces de la nature est positif. En ce sens, la Fête de la Nature est un pari réussi ! 

Retrouvez la conférence les Mystères de la Mer, réalisée le 25 mai à Paris lors de la Fête de la Nature:

En présence d' Isabelle Autissier (Navigatrice), Florent Marcoux (Directeur Exécutif Surfrider Foudation Europe) et Olivier Grabette (Directeur Général Adjoint RTE). Retrouvez la vidéo complète prochainement sur l'intranet région > Fonctions Centrales.

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

12.10.2018
Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le compose. 8500 visages à découvrir. Le temps de quelques...
10.10.2018
D’ici 2025, RTE va mettre en service plus de 1000 km de liaisons sous-marines dont il devra assurer la maintenance. Zoom sur la démarche européenne...
08.10.2018
Alors que le Mondial de l’Automobile a ouvert ses portes à Paris il y a quelques jours, quelles sont les perspectives de développement des véhicules...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :