Actualité-
04.05.2020
Rencontre avec Mohammed El-Khedri, technicien maintenance des données

 

Technicien maintenance des données, Mohammed El-Khedri travaille au Pôle Dispatching National depuis un an. En cette période de crise sanitaire, il assure une continuité de service au CNES pour permettre aux dispatcheurs de gérer en temps réel le réseau électrique.

 

Quelles sont vos missions au sein du Pôle Dispatching National ?

 

Je m’occupe avec mon équipe des outils de téléconduite afin d’assurer une continuité de service pour les dispatcheurs du CNES. Au quotidien, nous réalisons des opérations d’administration et de maintenance sur les équipements informatiques industriels, tels que le SNC (Système National de Conduite), qui permet de superviser le bon fonctionnement du réseau électrique. Nous sommes amenés à intervenir pour de la maintenance préventive ou curative, l’adaptation des outils lors de variations importantes du niveau de la consommation, en hiver par exemple, ou encore la mise à niveau de logiciels informatiques ou d’applications. Notre rôle est de répondre aux besoins des dispatcheurs afin qu’ils puissent gérer en temps réel l’approvisionnement en électricité de tout le territoire.

 

Je travaille chez RTE au Pôle Dispatching National depuis un an, même si je connais l’entreprise depuis 2009 en tant que prestataire, tout d’abord comme technicien de proximité, puis comme correspondant SI. Je viens d’ailleurs de fêter ma titularisation il y a quelques semaines en plein confinement.

 

 

Comment vos missions ont-elles évolué avec la crise sanitaire actuelle ?

 

Nous devons maintenir les services indispensables au fonctionnement du dispatching. 4 collaborateurs sont d’astreinte actuellement dans mon équipe. Nous nous rendons sur site à tour de rôle une semaine par mois. Malgré la mise en place du confinement, il est essentiel de garder cette continuité de service et cette proximité avec le CNES pour être prêt à intervenir en cas de nécessité.

 

Les autres semaines, nous réalisons des animations métiers en télétravail depuis notre domicile. Nous préparons les équipes à l’intégration et à l’utilisation de nouveaux outils informatiques pour qu’elles soient opérationnelles lorsque le déconfinement commencera. C’est le cas notamment pour le projet StanWay, qui va au fur et à mesure remplacer le SNC. Nous discutons avec les salariés de leurs attentes et de leurs besoins de formation. En outre, nous avons des animations transverses sur les actualités de l’entreprise, portées par la MMRP (Mission Maintenance Réseaux Patrimoine) et par le GEMCC (Groupe Étude Maintenance Contrôle Commande) du Centre de Maintenance de Nanterre, sur les travaux sous tension ou sur la technologie Electre par exemple.

 

Au sein du Pôle Dispatching National, nous veillons à garder notre cohésion d’équipe grâce à un groupe de discussion en ligne et aux téléconférences. L’objectif est à la fois d’effectuer un suivi des opérations réalisées sur site à chaque rotation d’agent et de faire un point sur les animations métiers ainsi que sur nos dossiers en cours.

 

 

Comment êtes-vous organisé au quotidien ?

 

Je garde les mêmes horaires qu’habituellement. Avec ma conjointe, nous alternons entre nos missions professionnelles et les activités de notre fille. Même si cela n’était pas évident au début, nous avons réussi à trouver un équilibre entre notre vie personnelle et notre travail. Nous avons la chance d’avoir un cadre vie agréable avec un jardin, qui nous permet de souffler un peu en tant que parents et de profiter de l’extérieur tout en restant chez soi !

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation.
Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur.

Gestion des cookies