Actualité-
25.04.2018
RTE investit au service de la transition énergétique

Plusieurs lignes du réseau des Alpes de Haute-Provence sont en train d’être réhabilitées. Ces travaux, d’un haut niveau technique, sont indispensables pour garantir l’évacuation de la production d’origine renouvelable de la Vallée de la Durance.

La liaison à 225 000 volts Saint-Auban et Sainte Tulle, fraîchement réhabilitée, va être remise en service d’ici la fin du mois d’avril. Les équipes de RTE à Marseille, notamment ses « lignards », ont été mobilisées plusieurs semaines afin de mener à bien ce chantier techniquement très pointu.

Au menu des travaux : l’installation de nouveaux câbles conducteurs permettant d’accroître la capacité de l’ouvrage de 20 à 50 %, le remplacement de 21 pylônes (sur 88), et le renforcement de la quasi-totalité des pylônes ou de leurs fondations. « Il s’agit pratiquement d’une remise à neuf de l’ouvrage, affirme Philippe Dejean, en charge de ce projet à RTE. Cette cure de jouvence est indispensable pour accompagner la transition énergétique en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). »

 

 

 

 

 

 

 

 

Un développement rapide de la production photovoltaïque
Pour comprendre l’enjeu de cette modernisation, il faut savoir que ces ouvrages à 225 000 volts ont historiquement été construits pour évacuer la production hydro-électrique de la Vallée de la Durance vers les zones de consommation du littoral. Avec la montée en puissance de la transition énergétique, la capacité de transit de ce réseau était insuffisante pour accompagner l’accroissement rapide de la production photovoltaïque en PACA. Un constat confirmé par les études menées dans le cadre de l’élaboration du schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3REnR). Couplée à la réhabilitation en cours de la liaison Oraison-Sisteron, cette remise à niveau va permettre d’accueillir 200 MW de capacités de production d’énergies renouvelables (EnR) supplémentaires dans cette zone d’ici fin 2018.

17 M€.

C’est le montant investi par RTE pour la modernisation de la liaison à 225 000 volts Saint-Auban/Sainte-Tulle. Avec celle d’Oraison-Sisteron, cela représente 35 M€

 

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

12.10.2018
Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le compose. 8500 visages à découvrir. Le temps de quelques...
10.10.2018
D’ici 2025, RTE va mettre en service plus de 1000 km de liaisons sous-marines dont il devra assurer la maintenance. Zoom sur la démarche européenne...
08.10.2018
Alors que le Mondial de l’Automobile a ouvert ses portes à Paris il y a quelques jours, quelles sont les perspectives de développement des véhicules...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :