Actualité-
13.09.2019
Semaine européenne de la mobilité: Retour sur l’engagement de RTE pour une mobilité durable

Ateliers de découverte des itinéraires à vélo, organisation de sorties à trottinette, expérimentation du lissage des heures de pointe… : de nombreuses actions sont proposées tout au long de l’année par RTE pour favoriser la mobilité douce et faciliter les déplacements des salariés au quotidien. La Semaine européenne de la mobilité qui valorise l’usage des pratiques de transports durables et responsables se tiendra du 16 au 22 septembre prochain.

Dès 2011, RTE a incité ses salariés à privilégier les modes de déplacement écologique avec un Plan de Déplacements d’Entreprise (PDE), dit démarche Trajectoires. Elle a été l’une des premières entreprises françaises à adopter l’indemnité kilométrique vélo, un dispositif de la loi relative à la transition énergétique pour une croissante verte mis en place en 2016. Cette indemnité s’élève d’ailleurs à 420 euros par an, contre 200 euros prévus par la législation. Une démarche qui s’est révélée payante, puisque RTE compte 6% de cyclistes, contre 2% en moyenne au niveau national.

Le vélo : un mode de transport plébiscité

Plusieurs initiatives sont proposées dans chaque région pour favoriser la mobilité douce. Le vélo, qu’il soit électrique ou non, est au cœur de ces actions. Bon pour la santé, il permet aussi de réduire son empreinte carbone. En effet, 25% des émissions nationales de CO2 sont imputables aux transports.

La région Méditerranée a célébré pour la première fois la Fête du vélo avec l’association marseillaise Collectif Vélos en ville, le 14 mai dernier. Cette dernière a accompagné une trentaine de salariés de RTE au cours d’une balade à vélo en leur prodiguant des conseils pour circuler en toute sécurité et en leur proposant des itinéraires alternatifs afin d’éviter la circulation automobile.

Des vélos électriques sont par ailleurs mis à disposition des collaborateurs sur le site de Villers-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle, pour leur pause-déjeuner et leurs trajets quotidiens domicile-travail. Une opération couronnée de succès ! Aujourd’hui, on compte : 300 utilisations, 40 utilisateurs et 2200 km parcourus.

Désengorger les transports en commun

Cœur économique de l’Île-de-France, La Défense est également connu pour ses transports en commun saturés. En novembre dernier, la région Île-de-France, la RATP, la SNCF et Paris La Défense ont signé une charte de "lissage des horaires". Elle permet aux salariés des entreprises partenaires, dont RTE fait partie, de se rendre à leur travail en dehors des heures de pointe. En outre, elle encourage le télétravail et l’utilisation du vélo pour ses déplacements. L'objectif est de réduire de 5 à 10% le nombre de voyageurs pendant les pics de fréquentation.

Encourager le covoiturage et la voiture électrique

Au sein du site de Gesvrine, dans la Loire-Atlantique, des campagnes de sensibilisation au covoiturage ont été réalisées au mois de mai auprès des collaborateurs. Sur le site de covoiturage Ouestgo, mis en place par Nantes Métropole pour favoriser ce mode déplacement pour les trajets domicile-travail, une communauté « Gesvrine » a été créée.

La voiture électrique est aussi un moyen efficace pour favoriser une mobilité durable. En partenariat avec la société TOTEM mobi, une start-up marseillaise spécialisée dans la location de voitures électriques, RTE va mettre à disposition de ses salariés trois bornes de recharge à proximité de l’un de ses sites régionaux. Le lancement officiel de ce service est prévu pour le 15 octobre !

La sécurité avant tout

Des conférences et des cafés pour informer et sensibiliser les salariés à la sécurité routière, notamment à vélo, sont programmés régulièrement au sein des différents sites de RTE.

Des ateliers pour entretenir et réparer son vélo sont également mis en place avec des associations et des coopératives locales.

À Paris La Défense, un atelier d’entretien de vélos a été organisé en juin dernier avec la coopérative BicyclAide. Les  salariés de Window ont eu la possibilité de bénéficier non seulement de l’entretien de leur vélo, mais aussi de conseils pour pédaler en toute sécurité et de la mise en place d’un dispositif pour éviter le vol.

 

Chiffre-clé :

493 675 km réalisés à vélo, soit environ douze fois le tour de la Terre : c’est le nombre de kilomètres que les collaborateurs de RTE ont déclaré en 2018.

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation.
Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur.

Gestion des cookies