Actualité-
03.10.2018
Traversée de la Garonne : un chantier très « liké » !

 

Ce chantier atypique de remplacement de deux pylônes* de 98 mètres de part et d’autre de la Garonne, au nord de Bordeaux, a battu des records de visites !

Des salariés RTE de toute la France sont venus sur ce chantier : Toulouse, Bordeaux et Paris. Le Président François BROTTES a également fait le déplacement.

Pourquoi ? Car ce chantier est une véritable vitrine du savoir-faire de RTE. En effet, les visites ont permis de mettre en lumière divers aspects de ce chantier complexe et hors norme, notamment :

  • ​les efforts pour limiter les impacts environnementaux, l'un des supports se trouvant en zone naturelle protégée ;
  • ​les bénéfices induits, avec en premier lieu la facilitation du passage de navires de grande hauteur se rendant à Bordeaux grâce à la retente des câbles conducteurs traversant la Garonne ;
  • ​les moyens exceptionnels mobilisés pour garantir l'alimentation électrique des clients du réseau de transport pendant toute la période des travaux et pour réaliser le levage de ces pylônes uniques ;
  • des spécificités techniques du chantier : installation de nouveaux supports tubulaires conçus spécifiquement pour s'adapter sur les fondations existantes.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’opportunité de découvrir le chantier – et pour les visiteurs qui voudraient le revoir – voici le remplacement d’un pylône en version accélérée : 1 mois et demi de travaux condensés en 1 mn grâce au timelapse.

* Supports n°14 et 15 sur les liaisons aériennes Bacalan – Marquis 225 kV et Bacalan – Marquis – dérivation Bassens 63 kV.

 

 

3 Commentaires

Bonsoir. Le chantier visiblement très "liké" par les visiteurs curieux, le temps de travaux spectaculaires, laisse place à un ouvrage qui dominera la Garonne pour les 50 à 80 prochaines années. Une occupation statique que "likeront" probablement moins les prochaines générations. La Garonne a déjà fait l'objet de traversées sous-fluviales (1200 m de mémoire). Quel critère a motivé le maintien du franchissement aérien rouge-blanc culminant à 98 m ? Merci d'avance.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
* champs obligatoires
Bonsoir. Le chantier visiblement très "liké" par les visiteurs curieux, le temps de travaux spectaculaires, laisse place à un ouvrage qui dominera la Garonne pour les 50 à 80 prochaines années. Une occupation statique que "likeront" probablement moins les prochaines générations. La Garonne a déjà fait l'objet de traversées sous-fluviales (1200 m de mémoire). Quel critère a motivé le maintien du franchissement aérien rouge-blanc culminant à 98 m ? Merci d'avance.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
* champs obligatoires
Bonjour. Le chantier visiblement très "liké" par les visiteurs curieux, le temps de travaux spectaculaires, laisse place à un ouvrage qui dominera la Garonne pour les 50 à 80 prochaines années. Une occupation statique que "likeront" probablement moins les prochaines générations. La Garonne a déjà fait l'objet de traversées sous-fluviales (1200 m de mémoire). Quel critère a motivé le maintien du franchissement aérien rouge-blanc culminant à 98 m ? Merci d'avance.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
* champs obligatoires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

24.04.2019
Le Code de l’énergie impose aux gestionnaires de réseaux électriques un contrôle technique régulier de leurs ouvrages. Cette mission est assurée par...
19.04.2019
Chaque jour, le réseau vit grâce à la formidable énergie des hommes et des femmes qui le composent. 8 500 visages à découvrir. Le temps de quelques...
12.04.2019
Le ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, François De Rugy, suggère la généralisation du dispositif Ecowatt, en se...