Actualité-
25.05.2018
Un café avec... Marc Beaulieu, Directeur des affaires publiques

Parce que les femmes et les hommes de RTE sont sa première force, RTE&Vous, Le Mag vous propose de partir à leur rencontre. Un savoir-faire, le quotidien d’un métier, une expérience hors du commun, ou toute la richesse d’une personnalité sont à découvrir dans ces quelques lignes. 5 min, un café ? Bonne lecture !

Bio express:

Juriste de formation, après 15 ans dans le Groupe PSA Peugeot Citroën, Marc est entré chez RTE en 2010, il est alors nommé Directeur des affaires Publiques (DAP) à Toulouse lors de la création de la cette fonction.

 

En quoi consiste votre métier chez RTE ?

Les affaires publiques c’est développer le réseau institutionnel de l’entreprise, les élus, mais aussi les acteurs du monde de l’énergie. Il s’agit de défendre les intérêts de l’entreprise en région, mais également de faire remonter les enjeux des territoires, d’assurer une veille ciblée pour intégrer leurs orientations dans la stratégie de l’entreprise. Il y a aussi volet interne, peut-être moins connu : faire monter en compétence tous les acteurs en relation avec l’externe, GMR, manageurs de projets ou concertants DI par exemple pour qu’ils portent les messages de l’entreprise notamment dans cette période ou l’environnement économique et stratégique change énormément.

 

Un mot pour décrire RTE ?

Evolution. On est à un carrefour avec de nombreux risques et opportunités du fait de l’environnement global et du contexte énergétique français et européen.

 

Décrivez votre quotidien en 3 mots :

Disponibilité : assurer une présence sur ce grand territoire

Ecoute : rester connecté à ses interlocuteurs

Expliquer : les projets mais aussi le rôle de RTE, le fonctionnement du système électrique. Pour convaincre que la transition énergétique passera forcément aussi par les réseaux et faire intégrer RTE dans les stratégies régionales et métropolitaines dès le démarrage des réflexions.

 

Un mot ou une qualité pour définir votre métier ?

Pédagogie : on est dans un domaine très technique qu’il faut sans cesse expliquer. Persévérance : la connaissance de l’entreprise est encore insuffisante au niveau des territoires.

 

Qu’est ce qui aura le plus changé dans votre métier dans 10 ans ?

La montée en puissance des régions des métropoles, qui ont un vrai pouvoir en matière énergétique et notamment un impact sur les investissements de RTE sur les territoires.

Avec le paquet énergie, l’environnement européen modifie les enjeux pour RTE.

Sur la forme, la rapidité de circulation des infos fait qu’on devra adapter nos outils de veille et de communication.

 

Une journée inoubliable chez RTE ?

L’inauguration de l’interconnexion France-Espagne. La fin de nombreuses années de difficultés, une vraie reconnaissance de tous les acteurs et du travail réalisé par les équipes sur le terrain.

 

Quels sont vos principaux défis professionnels ?

Convaincre tous les acteurs du monde de l’énergie et notamment ceux qui nous ne connaissent pas encore suffisamment. Expliquer clairement nos sujets et savoir adapter nos messages pour chaque interlocuteur.

 

Si vous deviez échanger votre métier avec un autre collaborateur de RTE, qui choisiriez-vous ?

Dispatcheur.

 

Qu’avez-vous appris depuis que vous travaillez chez RTE ?

J’ai intégré une culture technique forte, tournée clairement vers le service Public. Un attachement à l’Entreprise qui donne un sens à son travail.

 

Quel a été votre plus beau challenge ?

Voir le changement de perception des acteurs du territoire en Catalogne sur la fin de période de concertation. Nous avons connu de nombreuses oppositions au début et quand nous avons terminé les acteurs étaient satisfaits, et même reconnaissants.

 

Avez-vous une devise ?

La condition pour convaincre est de croire !

 

Quelle est votre application préférée ?

Linkedin, je pense que cet outil va professionnaliser le domaine de la diffusion d’information ciblée avec les élus notamment.

 

        Si vous pouviez être quelqu’un d’autre le temps d’une journée, qui choisiriez-vous ?

Le maire d’une petite commune de montagne, je suis admiratif de leur engagement et de leur solidarité. 

 

Une journée « off » parfaite ?

Marcher sur une terre de grands espaces.

 

 

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur. Lire la charte des commentaires.

* champs obligatoires
CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes bien un être humain, réduisant ainsi les risques de spamming.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Découvrir d'autres actualités

13.06.2018
Isabelle Autissier était présente à Paris lors de la Fête de la Nature. A l’occasion du rendez-vous mondiale ICOE à Cherbourg, retrouvez l'interview...
06.06.2018
Technicien contremaître réseaux et patrimoine au Centre Maintenance de Nancy, Charles Mercier a choisi de voler de ses propres ailes, en créant son...
01.06.2018
Une première européenne pour le programme de rénovation du réseau électrique en Haute-Durance. Le transformateur du poste électrique de l’Argentière...

Abonnez-vous à la newsletter du Mag :