Actualité-
21.05.2014
Une nouvelle liaison de 69 km pour alimenter l'île de Jersey

Située au large des côtes normandes, l’île de Jersey importe près de 90% de son alimentation électrique depuis la France via deux liaisons sous-marines à 90 000 volts. Pour sécuriser l’alimentation électrique et anticiper les futurs besoins en électricité de l’île, une troisième

liaison électrique souterraine et sous-marine de 69 km va être mise en service. Les travaux de déroulage et d’ensouillage du câble, réalisés par Jersey et Guernesey Electricity, sont en cours. Décryptage.

 

Un double objectif: sécuriser et renforcer

Lancé en 2008, le projet de création d’une nouvelle liaison électrique souterraine et sous-marine vise un double objectif. Laurence Lessard, responsable du projet chez RTE, nous explique: «Les deux liaisons électriques existantes partent toutes les deux du poste électrique de la Haye-du-Puits en suivant le même tracé. Un incident dans le poste ou en mer pourrait affecter les deux liaisons en

 

même temps. Avec un tracé différent, cette troisième liaison vient sécuriser l’alimentation de l’île et permet d’augmenter les capacités de transit». En effet, la consommation de pointe des 43 000 foyers anglo-normands et entreprises de Jersey a été de l’ordre de 157 MW en 2008 et de163 MW en 2014.

 

Des travaux exceptionnels sur la plage

Depuis les côtes normandes, 34 km de liaison électrique sous-marine sont nécessaires pour rejoindre l’île de Jersey, auxquels s’ajoutent 18 km de liaison souterraine côté français et 17 km côté Jersey. Le tout, pour une longueur totale de 69 km.

Pour la partie maritime, ces travaux sont impressionnants et très peu fréquents, notamment parce que le câble de 34 km de long est d’un seul tenant. «La première étape consiste à utiliser la technique du forage dirigé sur une centaine de mètres pour passer sous les dunes afin de les préserver», explique Frédéric Lemaitre, spécialiste en liaisons sous-marines chez RTE.

 

 

Ensuite, c’est au tour d’une barge, bateau à fond plat, de 115 mètres de long venue spécialement d’Italie, de rentrer en scène. «La barge est venue se poser sur la plage d’Armanville (Manche) au gré des marées pour quelques jours, le temps de réaliser les opérations de déroulage de câble», raconte Frédéric Lemaitre. Une fois le câble tiré sur la plage, il a été enfoui à 2 mètres de profondeur et la plage a été remise en état.

Et au large des côtes

Le câble est déroulé au fond de la mer et enfoui à environ 2 mètres de profondeur pour le protéger. On parle d’ensouillage. Au rythme de 50 mètres par heure, le bateau a rejoint Jersey fin mai 2014.

Une fois cette étape achevée par Jersey et Guernesey Electricity, RTE a réalisé les jonctions entre les différents tronçons et raccordé la liaison au poste électrique de Périers avant de mener des essais de bon fonctionnement.

La mise en service s’est effectuée fin août 2014.

Le saviez-vous?

Avec 115 mètres de long et 31,6 mètres de large, le navire câblier, autre nom donné à ce bateau hors norme, est quasiment aussi grand qu’un terrain de foot!

 

0 Commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Les commentaires sont visibles après validation.
Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité...), il n’engage que leur auteur.

Gestion des cookies